top of page

La "litcom", un second revenu pour les écrivains

Comme tant d'écrivains dans l'entre-deux guerres — Colette en premier lieu — la "litcom" (littérature de communication) permet aux écrivains de mieux vivre, en particulier dans les époques difficiles telle que la nôtre : "La situation financière de nombreux auteurs de littérature tend à se dégrader. Effet de la « best-sellerisation » croissante, de tirages en baisse ou du nombre de titres publiés en hausse." (Le Monde)




Комментарии


bottom of page